EnglishFrenchSpanish

LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE METROPOLITAINE DÈS 40 € D’ACHAT 

EnglishFrenchSpanish

nova-boost.com complément alimentaire

Soleil et peau, un amour possible ?

Jean Michel COHEN - EXPERT NUTRITIONNISTE

Anti-oxydants, radicaux libres, késako ?

 

 

Vitamine C, Vitamine E,  Zinc, Cuivre, Selenium, Lycopène, Bêtacarotène, Quercétine… ça vous parle ?

Ce sont tous des antioxydants qui permettent de lutter contre les méchants radicaux libres.

soleil et peau

L'exposition au soleil et les vitamines

soleil et peau

 

Il est vraiment reconnu qu’il est important de nous protéger du soleil. Une exposition excessive aux rayons est néfaste car elle va créer un déséquilibre entre les radicaux libres et les antioxydants dans notre corps.

Notre peau de ce fait en subit les conséquences par une altération de la structure des cellules au niveau des protéines des lipides du collagène et de l’élastine ce qui provoque un vieillissement accéléré ainsi que le possible développement de maladies de la peau aussi graves que le cancer.

La vitamine E devient alors indispensable dans la protection pour ses qualités antioxydantes et son effet sur la peau qui contribuera à ralentir le vieillissement et nous protéger des dommages induits par ces rayons solaires.

Également anti-oxydante la vitamine C est d’autant plus importante que notre épiderme en contient plus de 1000 fois plus que de vitamine A, alors qu’on en parle curieusement moins souvent, d’où l’intérêt avant une exposition au soleil de consommer au moins ces 2 vitamines de façon raisonnable.

La mélanine, notre pigmentation naturelle

Si une peau n’est pas en bon état, la mélanine qui remonte à la surface de la peau pour nous protéger et nous donner cette couleur bronzée que nous apprécions tant, ne sera pas en quantité suffisante et nous ne bénéficierons ni de cette teinte appréciée ni d’une protection contre les coups de soleil.

Il ne faut pas oublier que le bronzage obtenu après une exposition au soleil est le résultat d’un subtil mélange de pigments mélaniques produit par des cellules spécialisées, les mélanocytes, susceptibles de réagir dès la perception des rayons solaires.

Leur principale fonction consiste à protéger l’hypoderme, la couche sous la peau.

La couleur de la mélanine est noire ce qui lui permet d’absorber la majorité des rayons UVB et ainsi de de traverser l’épiderme.

La production de mélanine est sous l’influence d’un grand nombre de facteurs : endocriniens, immunitaires, nerveux … Quand on associe les vitamines citées plus haut à des anti-oxydants on favorise non seulement une meilleure protection de la peau mais également une meilleure réaction à la production de protéines ainsi que de mélanine, ce qui conduira à obtenir une couleur homogène sans les inconvénients d’une exposition d’une peau insuffisamment préparée au fort rayonnement solaire de l’été.

La supplémentation est-elle utile ?

Évidemment un élément phare c’est la vitamine A, autrement appelée bêtacarotène quand elle est produite à partir des végétaux (carottes, abricots, courge).

Elle est particulièrement impliquée au niveau de la croissance des cellules et du renouvellement des tissus, en particulier ceux de la peau avec, de surcroît, un effet antioxydant. Quant au lycopène issu de la tomate, sa réputation n’est plus à faire, il est devenu l’incontournable anti-oxydant des compléments alimentaires solaires.

Une carence en vitamines entraînera forcément une difficulté à régénérer la peau. Voilà pourquoi il est important de ne pas avoir de carence avant les expositions au soleil.

On utilise aussi la quercétine pour préparer la peau car c’est l’un des plus puissants antioxydants de la famille des flavonoïdes (une variété d’anti-oxydants provenant des plantes, des écorces de certains arbres, d’agrumes..).

Le sélénium aussi est important, dans la mesure où il permet de régénérer la vitamine C, elle-même anti-oxydante et protectrice pour les cellules, et donc de faciliter le bronzage.

Un bel été

Quand on fait la combinaison de l’ensemble de ces indicateurs, qu’on s’assure qu’il n’y ait pas de carence ou qu’on les complémente, alors on arrive au moment de l’été avec une plus grande capacité à limiter les inconvénients de l’exposition au soleil pour bénéficier de ses avantages au maximum.

Au final, on peut dire qu’il est important d’avoir une peau en bon état et surtout de la préparer justement au soleil en éliminant toute possibilité de carence et en favorisant au contraire tout ce qui aurait un effet anti-oxydatif.

Voilà ce qui permet la fabrication de mélanine dans de bonnes conditions et de limiter le vieillissement excessif de la peau à la suite d’une exposition prolongée (tout à fait déconseillée d’ailleurs, préférez de courtes expositions et de l’activité, on bronze mieux et on cogite moins !).

Partager