EnglishFrenchSpanish

LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE METROPOLITAINE DÈS 40 € D’ACHAT 

EnglishFrenchSpanish

nova-boost.com complément alimentaire

On ne transige pas avec le transit !

Nathalie - Expert Novaboost

Intestins paresseux ?

Certaines personnes sont sujettes à la constipation occasionnelle, mais c’est un sujet intime dont il est souvent difficile de parler.

Bien souvent, on finit par accepter cet inconfort passager car on ne sait pas comment gérer soi-même le problème. Ventre noué, esprit préoccupé peuvent accompagner cette constipation…

avoir un bon transit

Faites-vous partie de la « bande des constipés » ?! :)

Vous allez à la selle moins de trois fois par semaine ?
Vous devez produire un véritable effort à chaque fois que vous y allez ?
Vos selles sont dures… aïe aïe aïe 🙁
Vous n’avez jamais la sensation, en sortant des toilettes, d’être complètement libéré (e)…

Si vous cochez au moins deux de ces cases, alors la réponse est oui, si l’on en croit Giulia Enders dans son best-seller vendu à 5,5 millions d’exemplaires dans le monde, Le charme discret de l’intestin.

5,5 millions, vous n’êtes donc pas seul(e), loin de là. En fait, près d’une française sur deux est touchée par des problèmes de paresse intestinale (le désagrément le plus souvent rencontré parmi les problèmes digestifs) et près d’un français sur cinq. La constipation n’est donc plus taboue et on a plein de choses à vous dire !

avoir un bon transit

6 astuces pour améliorer son transit

Un régime pauvre en fibres, une alimentation insuffisante, la déshydratation, les voyages, les changements de routine, le stress, le manque d’activité physique et les médicaments sont autant de facteurs qui peuvent impacter votre transit intestinal.

Alors, on fait quoi ???

1) On boit de l’eau

Beaucoup d’eau, au moins 1 litre et demi par jour car il est essentiel d’hydrater les selles pour favoriser leur élimination. Mais attention, pas à n’importe quel moment de la journée : on évite de boire au cours des repas pour permettre aux sucs gastriques de faire leur travail de digestion et on fait attention aussi à ne pas trop boire le soir pour éviter les réveils nocturnes…

Le petit truc : l’eau chaude qui aide à décomposer les aliments plus rapidement. Pensez aux tisanes à la camomille ou au boldo.

Nos gummies à base de séné et de fibres peuvent eux aussi vous aider à retrouver un transit régulier.

avoir un bon transit

Le séné (cassia angustifolia) pousse surtout au Moyen-Orient. Principalement connue pour ses puissantes vertus laxatives, cette plante contient notamment des mucilages qui renferment une grande quantité d’eau. Ces composés stimulent le péristaltisme intestinal qui caractérise l’ensemble des contractions musculaires du tube digestif. Ils favorisent également l’évacuation des selles et du transit.

2) On fait la part belle aux fibres

On a parfois besoin d’un petit coup de pouce pour remettre en route un intestin un peu paresseux. Novaboost a mis au point des compléments alimentaires parfaitement adaptés aux problèmes de constipation passagère. A base de fibres d’inuline, ils favorisent l’élimination en ramollissant les selles et en accélérant le transit. On trouve également des fibres dans les fruits et légumes, les haricots, le pain complet et les céréales.

L’inuline est une fibre naturelle issue de végétaux tels que la chicorée, l’agave, l’asperge ou l’artichaut. Elle fait partie de la famille des prébiotiques qui permettent aux bonnes bactéries de se développer dans la flore intestinale.

Les fruits en pôle position : les pruneaux, mais aussi les pommes et les poires, faciles à emporter avec soi et pleines de vitamines.
Pensez aussi à l’avoine, cette céréale délicieuse en porridge au petit-déjeuner qui non seulement facilite le transit intestinal mais qui aide à maintenir l’équilibre de la glycémie et du cholestérol.

3) On met la pédale douce sur le jambon

Et sur toutes les viandes salées… D’abord parce qu’elles ne contiennent pas de fibres et ensuite parce que le sel absorbe l’eau contenue dans les selles, ce qui les rend plus difficiles à évacuer. Et comme elles sont aussi riches en graisse, l’organisme a besoin de plus de temps pour les digérer.

avoir un bon transit, une bonne alimentation

 

De façon générale, les aliments gras ralentissent le travail des intestins et peuvent être une des causes de la constipation. Faites-attention de ne pas abuser des aliments frits et privilégiez les fruits et les légumes, bons pour votre transit et bons pour votre ligne !

4) On se positionne

Le « squatty potty », ça vous parle ?

C’est le nom qu’ont donné les anglo-saxons à ce petit tabouret qu’on place sous ses pieds pour aller aux toilettes. Pas très sexy, me direz-vous, et pourtant, la position accroupie est la plus naturelle et surtout la plus efficace pour évacuer les selles. Les genoux sont alors rapprochés de l’abdomen ce qui permet au rectum de se positionner en ligne droite et de se détendre pour faciliter le transit.

Vous ne savez pas où trouver un « squatty potty » ? Qu’à cela ne tienne, n’importe quel tabouret bas (et même la poubelle de votre salle de bain) fera l’affaire, du moment que vos genoux sont surélevés.

avoir un bon transit
5) On se bouge !

L’activité physique est la meilleure compagne de vos intestins. Trop peu d’activité et ils deviennent paresseux car ils ne sont plus sollicités par vos abdominaux, ces muscles si importants dans le travail intestinal.

avoir un bon transit, être active

 

 

Commencez par marcher 30 minutes par jour, montez les escaliers à pied, laissez la voiture au parking pour les petites distances et très vite, vous sentirez la différence.

30 minutes, ça vous semble beaucoup ?

Motivez-vous sur une appli Santé, vous serez étonné (e) de voir le nombre de kilomètres parcourus en une journée.

6) On reste zen.... si si :)

Car la constipation est très souvent liée au stress. Alors, tous les moyens sont bons pour retrouver la paix intérieure.

On respire. Mais on respire vraiment, en pleine conscience : allongé sur le dos, on inspire en gonflant le ventre, on expire en laissant l’abdomen redescendre doucement et on laisse le mental se calmer.

On s’inscrit à un cours de yoga. De nombreuses postures favorisent le réveil des intestins, en particulier les torsions qui, en comprimant l’abdomen, massent doucement tout le système digestif. Allongé sur le dos, on ramène les genoux à la poitrine et on les laisse se déposer du côté droit puis du côté gauche. De manière générale, toutes les postures qui impliquent de comprimer le système digestif sont intéressantes pour le transit.

On se masse le ventre. Rien de mieux pour donner un coup de main à vos intestins ! Allongé sur le dos, les mains bien à plat sur le ventre, on part du bas de l’abdomen à droite, on remonte en dessous des côtes, on balaye ensuite vers la gauche, toujours sous les côtes pour redescendre en bas à gauche.

Partager